Commentaires récents

Partagez



Si vous aimez, merci pour un petit soutien virtuel ;)

Quelques adresses

Gino Sorbillo, dit le roi de la pizza napolitaine ouvre une pizzeria à Rome sur la place Piazza Augu [...]

Voici une petite sélection, non exhaustive, des cafés romains les plus réputés : Sant'Eustachio [...]

[mapsmarker layer="23"] [...] L’article Carte de quelques adresses est apparu en premier s [...]

Bon à savoir : le menu se décompose en quatre parties principales : l’antipasto, le primo, le second [...]

Une bonne pizzeria avec cuisine dans le cœur de Rome [...] L’article Pizzeria Emma est apparu en pre [...]

l'Enoteca al Parlamento Achilli est un bar à vin et restaurant de qualité, qui plait beaucoup a [...]

La morue est une spécialité romaine, et c'est la spécialité de ce petit restaurant nommé justem [...]

Le Pentagrappolo est un bar à vin sympa, proche du Colisée. On peut aussi diner en dégustant charcut [...]

Dans le quartier Salustiano, un très beau four à pizzas, qui fait de bonnes pizzas ! Mais aussi, de [...]

Sur la Via Appia, dans un cadre très tranquille, il est très agréable de déjeuner dans la petite cou [...]

A Trastevere, la trattoria Da Enzo al 29 (au numéro 29) est un restaurant traditionnel avec des plat [...]

l'Enoteca il Goccetto est un petit bar à vin sympathique, qui propose aussi fromages et charcut [...]


Petit journal romain > Fêtes et manifestations > Culture > Archives Culture > Images féminines

Images féminines

images-femininesFemmes. Corps et image. Entre symbole et révolution
1er mai – 30 septembre 2020

Vidéo en ligne de la Galerie d’Art Moderne de Rome


L’exposition Femmes. Corps et image entre symbole et révolution, achevée fin 2019, revient au programme  grâce à la publication de la vidéo intitulée “Images féminines” (Immagini femminili) réalisée à l’occasion de l’exposition avec des images précieuses collectées de 1927 à 1965 par les archives de l’institut Luce.

La représentation de la femme, de son rôle et de sa présence dans le monde du travail. Une véritable mémoire visuelle de près d’un siècle en Italie. Les images montrent et valorisent la femme selon une chronologie: de la femme combative mais soumise à l’autorité masculine sous le régime fasciste; aux femmes travailleuses, appelées à effectuer des tâches réservées aux hommes dans les usines; aux collaborationnistes et perdantes de l’après-guerre jusqu’aux femmes qui, fières et heureuses qui font la queue pour voter et conquérir leurs droits.

La “nouvelle” femme dans les années du boom économique se dirigera vers la pleine émancipation, vers l’autonomie économique et, dans les années 70, les femmes fières descendaient dans la rue pour manifester contre une patrie qui les avait privés de leur identité, animées par la volonté d’obtenir un rôle actif dans la société.

Informations

Galleria d’Arte Moderna
Via Francesco Crispi 24 – 00187 Roma

Consultez le site officiel pour davantage d’informations

du au
Archives Culture Visites virtuelles
Galleria d'Arte Moderna Carte

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>