Commentaires récents

Partagez



Si vous aimez, merci pour un petit soutien virtuel ;)

Quelques adresses

Gino Sorbillo, dit le roi de la pizza napolitaine ouvre une pizzeria à Rome sur la place Piazza Augu [...]

Voici une petite sélection, non exhaustive, des cafés romains les plus réputés : Sant'Eustachio [...]

[mapsmarker layer="23"] [...] L’article Carte de quelques adresses est apparu en premier s [...]

Bon à savoir : le menu se décompose en quatre parties principales : l’antipasto, le primo, le second [...]

Une bonne pizzeria avec cuisine dans le cœur de Rome [...] L’article Pizzeria Emma est apparu en pre [...]

l'Enoteca al Parlamento Achilli est un bar à vin et restaurant de qualité, qui plait beaucoup a [...]

La morue est une spécialité romaine, et c'est la spécialité de ce petit restaurant nommé justem [...]

Le Pentagrappolo est un bar à vin sympa, proche du Colisée. On peut aussi diner en dégustant charcut [...]

Dans le quartier Salustiano, un très beau four à pizzas, qui fait de bonnes pizzas ! Mais aussi, de [...]

Sur la Via Appia, dans un cadre très tranquille, il est très agréable de déjeuner dans la petite cou [...]

A Trastevere, la trattoria Da Enzo al 29 (au numéro 29) est un restaurant traditionnel avec des plat [...]

l'Enoteca il Goccetto est un petit bar à vin sympathique, qui propose aussi fromages et charcut [...]


Le petit journal romain > Fêtes et manifestations > Culture > Techniques d’évasion

Techniques d'évasion

expo-techniques-evasion-romeDu 4 octobre 2019 au 6 janvier 2020
Palazzo delle Esposizioni


Une ironie corrosive, amère et touchante, une histoire parfois désespérée mais à la fois vivante et révolutionnaire. Le Palais des Expositions raconte les “techniques d’évasion”, ou les stratégies et les moyens mis en place dans la Hongrie post-révolutionnaire par un groupe d’artistes dissidents pour s’opposer au régime, échappant à la censure et à la répression policière, et s’opposant à l’idéologique et à la culture officielle entre les années soixante et soixante-dix du vingtième siècle.

Cet art engagé qui enfreint les règles du système avec ironie, reflète la réalité politique et culturelle du pays, méprisant le pouvoir en soulignant son absurdité et en créant des œuvres basées sur la liberté artistique et la modernité.

L’exposition est constituée d’œuvres provenant du musée Ludwig, le musée d’art contemporain de Budapest, parmi les plus emblématiques de la contre-culture du pays avant la glasnost et la chute du mur de Berlin.

Plus de 90 œuvres sont exposées : photographies, collages, sculptures, performances, affiches et livres témoignent du courage et de la ruse d’artistes tels que Judit Kele, Bálint Szombathy, Tibor Csiky, László Lakner et d’autres.

Informations

Lieu : Palazzo delle Esposizioni
Via Nazionale, 194
Site : www.palazzoesposizioni.it

Dates : Du 4 octobre 2019 au 6 janvier 2020

Tarif :
Jusqu’au 20 octobre 2019, avec techniques d’évasion en cours : Tarif plein 6 €, réduit 4 €
A partir du 22 octobre 2019, avec Sublimes Anatomie, La mécanique des monstres et les techniques d’évasion : Tarif plein 12,50 €, réduit 10 €

Horaires :
Dimanche, mardi, mercredi et jeudi, de  10h00 à 20h00
Vendredi et samedi de 10h00 à 22h30 – Fermé les lundis
L’admission est autorisé jusqu’à une heure avant la fermeture

Davantage d’informations : https://www.palazzoesposizioni.it/mostra/tecniche-d-evasione

du au
ical Google outlook Culture
Via Nazionale 194, Roma, Italia Carte

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>