Commentaires récents

Partagez



Si vous aimez, merci pour un petit soutien virtuel ;)

Quelques adresses

Gino Sorbillo, dit le roi de la pizza napolitaine ouvre une pizzeria à Rome sur la place Piazza Augu [...]

Voici une petite sélection, non exhaustive, des cafés romains les plus réputés : Sant'Eustachio [...]

[mapsmarker layer="23"] [...] L’article Carte de quelques adresses est apparu en premier s [...]

Bon à savoir : le menu se décompose en quatre parties principales : l’antipasto, le primo, le second [...]

Une bonne pizzeria avec cuisine dans le cœur de Rome [...] L’article Pizzeria Emma est apparu en pre [...]

l'Enoteca al Parlamento Achilli est un bar à vin et restaurant de qualité, qui plait beaucoup a [...]

La morue est une spécialité romaine, et c'est la spécialité de ce petit restaurant nommé justem [...]

Le Pentagrappolo est un bar à vin sympa, proche du Colisée. On peut aussi diner en dégustant charcut [...]

Dans le quartier Salustiano, un très beau four à pizzas, qui fait de bonnes pizzas ! Mais aussi, de [...]

Sur la Via Appia, dans un cadre très tranquille, il est très agréable de déjeuner dans la petite cou [...]

A Trastevere, la trattoria Da Enzo al 29 (au numéro 29) est un restaurant traditionnel avec des plat [...]

l'Enoteca il Goccetto est un petit bar à vin sympathique, qui propose aussi fromages et charcut [...]


Le petit journal romain > Fêtes et manifestations > Antiquité > L’art retrouvé

L'art retrouvé

art-retrouve-expo-capitoleL’engagement des carabiniers pour  la préservation du patrimoine culturel italien
Du 7 juin 2019 au 26 janvier 2020
Musées du Capitole


L’exposition, organisée par Daniela Porro et Alessandro Mandolesi, est présentée au Palais des Conservateurs (Palazzo dei Conservatori) des Musées du Capitole à l’occasion du cinquantième anniversaire de la création du Commandement Carabinier pour la protection du patrimoine culturel.

C’est un voyage à la découverte de l’archéologie et de l’art italien à travers un choix d’oeuvres de très grande qualité, réunies pour la première fois dans une synthèse exceptionnelle sur la sauvegarde, témoignage de la reconnaissance du précieux travail des carabiniers.

Elle se concentre sur l’activité de lutte contre les trafics de ces trente dernières années, avec une longue période de pillages archéologiques et de vols à laquelle le TPC a tenté de mettre un frein en surveillant fermement le territoire, et en réussissant à saisir des milliers de trouvailles, quantité qu’on doit toutefois imaginé limitée par rapport à la quantité probablement pillée.

L’exposition présente une sélection d’œuvres saisies et maintenant conservées dans les réserves d’importants musées italiens ou ramenées à leurs lieux d’origine.

Il sera également possible d’admirer trois des cinq tableaux volés en 1999 dans les collections des musées du Capitole et retrouvés la même année à Latina, le Saint-Jean Baptiste du Guercin, la Sainte Famille avec Saints François et Catherine d’Alexandrie de Ludovico Carracci et l’Adoration des mages de Benvenuto Tisi, dit Garofalo. La précieuse sculpture d’Artemide datant de l’époque augustaine, objet de fouilles clandestines dans la région de Caserte a été retrouvée à l’issue d’enquêtes complexes en 2001, alors qu’elle était sur le point d’être transportée à l’étranger pour être vendue à un célèbre musée a également une grande valeur. Dans une confrontation avec les Américains, l’Artemide original a été opposée à trois copies en marbre et en plâtre fabriquées par les trafiquants pour détourner les investigations des Carabinieri.
Sont exposées aussi d’importantes fresques indûment arrachées à une villa romaine encore inconnue à Pompéi, dont le style rappelle les pièces peintes de la villa impériale de Poppée à Oplontis, exportées en Suisse et aux États-Unis.
L’exposition est complétée par des vases et des bronzes d’un grand prestige et d’une grande beauté découverts lors de fouilles clandestines dans les Pouilles, en Sicile et en Étrurie, puis récupérés par les carabiniers.

Des chefs-d’œuvre ou des petits objets de la vie quotidienne retracent une très longue période allant du VIIIe siècle avant notre ère (découvertes des époques grecque, étrusque et romaine) jusqu’à l’époque moderne (peintures de la Renaissance et du baroque).


Informations

Lieu : Musées du Capitole
Piazza del Campidoglio

Horaires :
Du 7 juin 2019 au 26 janvier 2020
Tous les jours : 9h30 à 19h30 (fermeture de la billetterie à 18h30)
Fermé le 25 décembre et le 1er janvier

Tarifs pour les expositions ET les musées du Capitole
Tarif plein : 16 €
Réduit : 14 €
Consultez aussi l’intégralité des conditions sur le site officiel :
http://www.museicapitolini.org/mostra-evento/l-arte-ritrovata

du au
ical Google outlook Antiquité Art Culture
Musés du Capitole, Place du Capitole Carte

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>